Robert Hébras

Robert HEBRAS est né le 29 juin 1925 à Oradour-sur-Glane. A l’âge de quinze ans, en 1940, il est engagé comme apprenti mécanicien dans un garage situé à Oradour-sur-Glane, puis de 1941 à juin 1944, il occupe un poste d’ouvrier mécanicien dans un garage de Limoges.
Sa vie bascule le 10 juin 1944 lorsqu’il échappe au massacre de la population d’Oradour-sur-Glane. Il est l’un des cinq survivants du groupe d’hommes fusillés et brûlés dans la grange Laudy. Atteint par balles à la tête et à diverses parties du corps, il est caché afin de soigner ses blessures. Peu après il s’engage dans la Résistance.
Il rejoint le maquis de Cieux le 17 juillet 1944 et s’engage ensuite dans l’Armée française de la Libération. Il participe aux combats dans la région de Lorient et est démobilisé le 14 septembre 1945 après seize mois de services. Il est titulaire de la croix du combattant.
En 1950, il est le premier garagiste à s’installer à Oradour-sur-Glane, ville reconstruite après le drame. Parallèlement à sa vie professionnelle, il adhère, dès sa création en 1945, à l’Association Nationale des Familles des Martyrs d’Oradour-sur-Glane (ANFMOG) et en assume la présidence de 1987 à 1991.