Ce sont les 1er et 2e groupe et quelques éléments du 3e groupe qui ont participé aux massacres d’Oradour qui sont déroulés comme suit :

Après être descendus de camion, les troupes cernant le village. Des éléments du 3e groupe barrent toutes les sorties, les autres pénètrent ensuite dans le village et Diekmann, fait rassembler tous les habitants, hommes, femmes et enfants sur la place du champ de foire, ensuite, femmes et enfants sont rassemblé dans l’église tandis que les hommes on les parquent sur le champ de foire et ensuite dans 6 granges ou écuries.

Des mitrailleuses sont braquées sur les hommes parqués dans les granges, Kahn, tire un coup de pistolet en l’air et toutes les mitrailleuses entrent en action, fauchant tous les hommes. Ceux qui ne sont que blessés sont achevés par des Unterscharführer (sous-officier), soit au pistolet, soit à la mitraillette.

Les femmes et les enfants qui ont été parqués dans l’église sont à leur tour massacrer par des armes automatiques et avec des grenades à main. Puis le feu est mis à l’église et les garages où les hommes ont été massacrés.

En quelques minutes plus de 800 personnes (source allemande) ont trouvé la mort soit par coup de feu, soit par le feu.

Retour haut de page